Y-a-t-il des formats standards de toiles de peintures ?

Débutez-vous en tant qu’artiste ? Les différentes tailles de toile peuvent vous être inaccoutumées. Ainsi, ne savez-vous peut-être pas laquelle sélectionner ou comment réduire les options. Afin de vous aider, voici un guide des tailles de toile types pouvant s’offrir à vous. Il existe donc bel et bien des normes pour les tableaux.

Se référer aux tailles standard de toile de peinture

Même si vous n’êtes pas contraint de vous en tenir aux dimensions standard de toile de peinture, les garder à l’esprit s’avère toujours important. De nombreux individus opteront pour un format standard toile peinture en vue d’exposer dans leur chambre puisqu’ils savent qu’elle s’ajustera bien.

Eviter de vous tromper est possible en vous servant de ces dimensions de toile ordinaires. Réinventer la roue n’est pas utile s’il s’agit de sélectionner la bonne dimension toile de peinture. Bien au contraire, vous pouvez vous initier avec d’autres artistes ayant éprouvé et découvert les meilleures dimensions pour leurs toiles.

Si vous vous demandez quelle dimensions pour une toile ? Voici les formats de toile et de tableau. Vous pouvez vous y référer à chaque fois que vous avez un doute sur les bonnes dimensions pouces en cm à utiliser pour une nouvelle peinture.

Dimensions historiques des toiles pour tableaux

En débutant en tant qu’artiste, les nombreux formats de toile peuvent être déroutants. Voici donc les tailles de toile type. Les « cloche » ont la taille de 30 x 40 cm, les « tellière »  sont de 34 x 44 cm, les « écu » de 40 x 52 cm, les « coquille » de 44 x 56 cm, les « cavalier » de 46 x 62 cm, les « raisin » de 50 x 65 cm, les « jésus » de 56 x 76 cm, les « soleil » de 60 x 80 cm, les « petit aigle » de 70 x 94 cm, les « grand aigle » de 75 x 106 cm, les « grand monde » de 90 x 126 cm et les « univers » de 100 à 130 cm.

Avec ces dimensions, vous pourrez désormais avoir la bonne taille toile pour chacune de vos réalisations artistiques.

Dimensions françaises classiques des toiles pour tableaux

Elles se déclinent en trois types :

–          « Marine » puisque la Royale ne se confondra pas avec les terriens.

–          « Paysage » pour le format horizontal.

–          « Figure » (utilisés verticalement) pour les portraits.

A titre d’exemple, un châssis de taille « 6 P » assez ordinaire est un type « Paysage » de 27 cm de hauteur et de 41 cm de largueur. En vente, un cadre entoilé de la sorte sera marqué au dos « 4 P » mais sa taille n’y figurera pas toujours.

En rapprochant la dimension dite « raisin » des autres dimensions, vous allez voir par vous-même que le « raisin » (50 x 65 cm) en hauteur équivaut à un « 15 P » et non à autre chose. Bien entendu, le fantaisiste est libre de peindre son tableau en largeur, donc 65 x 50, ce qui va également donner la possibilité d’utiliser un cadre spécial pour l’encadrer. En mode « figure », cela ne va correspondre à rien, ce qui dédommage le fantaisiste comme le collectionneur. Il s’agit d’un système de règle lié à la confection.

Les dimensions classiques ou ordinaires sont relativement petites. En effet, les toiles modernes qui utilisaient beaucoup ces dimensions étaient généralement de petite taille. Cela ne synchronise plus aux exigences des fantaisistes professionnels actuels. L’amateur verra bien que les dimensions ont amplement augmenté (bien que celles des logements aient diminué). Aujourd’hui, la toile 100 x 120 est courante. Il s’agit d’une dimension à la limite des anciennes règles. Le changement de règle était inévitable.

Au vu de ces informations, vous allez certainement connaître le tableau pouce cm ou la bonne dimension pouce à choisir.

 

 

Trouver un mécénat d’art à Paris
Quelles les œuvres les plus connues de Jaques truphémus ?